Cerca
historia-featured

Histoire et evolution de ces salines

Géologiquement parlant, ces Salines sont à la pointe de l’un des poussées des Pyrénées: le Mantell de corriment
del Cadí – Port del Compte. Plus précisément, dans ce cadre, dans la llàmina del Serrat d’Odèn.

Les matériaux triasiques du Keuper ont été utilisés comme lubrifiant dans ces poussées. Et la circulation des eaux
superficielles à travers d’eaux ont dissolu le sel, rendant possible ce petit secteur de ressources naturelles.

Le fait le plus curieux est que c’est les seules salines de montagne en Catalogne, et une de poques à niveau continental,
puisque la grande majorité des salines sont exploités en une vallée ou en la mer dans les marais.

 

 

L’empreinte de l’homme

funcionamiento-08

Voue du Salí de Cambrils fonctionnant en 1960 et le traditionnel cartel
qui annoncé la production du sel.

funcionamiento-09

Garçons jouent pendant des opérateurs pilent le sel en 1960.

funcionamiento-09

Un camion arrive pour le transport du sel aux villages voisins en 1960.

Si en lieu d’histoire géologique nous parlons
d’histoire à échelle humaine, il semble que les
propriétés de cet endroit
étaient déjà en usage
au Moyen Age, lorsque les habitants de la
ville de Cambrils avantagent le sel à
la fois pour leur propre consommation
et de l’élevage.
Cependant, les salines avaient commencé à
fonctionner à la fin du XVIIIe siècle, étaient 1780
la première fois documentée historiquement.

La première référence des salines nous l’avons
trouvé dans le dictionnaire Madoz. Dans ce
travail, en parlant du terme Cambrils il
fait référence à une fontaine de sel qui donne
nom à la Rivière Salée, disant que
« l’eau est si chargé de sel, que l’entreprise
de cette branche maintient cinq personnes pour
prévenir (peut-être veut dire “effectuer”)
son traitement».

A partir de là jusqu’à milieu du siècle dernier, le
complexe proto-industrielle créé par des mains
humaines autour de cette ressource naturelle unique
dotait de sel à plusieurs villes voisines, à travers d’un
itinéraire du sel couvrant les régions du Solsonès et Alt
Urgell.

Les salines, telles comme nous les connaissons
aujourd’hui, elles doivent être construites entre
la fin du XIXème siècle et début du XXème.
Chronologiquement la zone du Salí est antérieure:
un linteau de la vieille maison nous permet de la situer
autour de 1882. La zone de Les Cabanetes,
cependant, peut être attribuée au premier tiers
du dernier siècle.

Il est également dit que la construction de Les
Cabanetes avait coûté sept mille duros (bien sûr,
de l’époque).
Parmi ces cent ans approximatifs
du Salí il y a trois propriétaires connus: Lorenzo
Farràs, Seu d’Urgell, les Fornesa, Barcelone (deux générations), et Josep Roca, Oliana.

Ce dernier est le titulaire de sel depuis
1954, il essayé que l’exploitation n’été pas seulement saisonnière. Pour faire cela il avait fait ouvrir une mine,
afin d’élargir les possibilités d’extraction. Mais
la tentative avait été échouée.
Et en 1963 avait
été la dernière année qui ils avaient recueillis et produit du sel en place.

Generalitat de Catalunya Fons Europeu Agrícola de Desenvolupament Rural Ajuntament d'Odèn